loisirs

Menu

Actualités

<< <  Page  2 sur 8  > >>

Nov 1, 2015

Stage pratique Vétokinésis techniques bien être et préparation sportive 


Sep 24, 2015

Hasta La Vista des Chemins Cathares Champion International de Beauté 



Sep 11, 2015

Journée Autour du Chien - Dimanche 13 Septembre à Uriage !

 

 

Jul 27, 2015

Le Puy en Velay, National Dog Show

De très bons résultats à l'exposition canine nationale du Puy en Velay pour nos petits nageurs du Vallon de l'Alba Kennel, du Domaine de Khéops et pour Jarrow, notre basset hound ! 

 

Jul 27, 2015

Le Puy en Velay, National Dog Show

De très beaux résultats pour le Vallon de l'Alba Kennel ! Bravo Joëlle, Bravo les Jackos !

 

 

En quoi l’ostéopathie peut aider votre animal ?

Les indications à l’ostéopathie sont nombreuses et variées mais au préalable un diagnostic de votre vétérinaire traitant reste indispensable ! 

  • Problèmes affectant le système musculo-squelettique : boiteries, raideurs, douleurs, difficultés à effectuer un mouvement ou un exercice donné, lésions articulaires résultant de glissades, chutes, diminution de performance, changement dans les allures, etc.
  • Certains troubles fonctionnels en relation avec un blocage vertébral
  • Certains problèmes de comportement : changement soudain dans le comportement, stress, irascibilité, tristesse
  • En préventif : 1 fois / an pour les chiens de travail et de sport, 2 à 3 fois / an pour les chiens séniors.

Le cas de la dysplasie de la hanche : l’intervention de l’ostéopathe consiste à s’assurer que toutes les structures impliquées soient bien vascularisées et sans restrictions de mobilité. L’ostéopathie ne guérit pas ! Mais elle peut rendre moins douloureuse une telle pathologie en normalisant par exemple le bassin de l’animal.

La règle en première intention est toujours de consulter son vétérinaire. L'ostéopathie, les massages, ne remplacent en aucun cas les soins vétérinaires ! 

Les limites de l’ostéopathie  …

Attention, des contre-indications existent et certaines pathologies ne relèvent pas de l’ostéopathie en première intention !

  • phénomènes inflammatoires aigus
  • fractures, luxations non stabilisées
  • arrachements ligamentaires, hyperlaxité, déchirure musculaire
  • lésions graves des centres médullaires
  • conditions infectieuses, conditions parasitaires
  • cancers

Cette liste n’est pas exhaustive et chaque cas est particulier.

Par ailleurs, l’ostéopathie ne soigne pas les maladies, les pathologies dégénératives et ne prétend pas rendre leur jeunesse aux vieilles articulations arthrosiques !