loisirs

Menu

Actualités

<< <  Page  8 sur 8

Nov 4, 2013

Ateliers "Mon chien me parle" 

Canémotion vous propose 3 ateliers sur le thème « Mon chien me parle » ...

Sep 23, 2013
Canicross de Sassenage - Dimanche 22 septembre 2013
Jun 21, 2013
Actualités ... loi de 1999 sur les chiens dits "dangereux".

Le groupe d’étude de l’Assemblée Nationale sur la protection des animaux présidé par Madame la députée Geneviève GAILLARD a invité un certain nombre de représentants au sujet du suivi de la loi de 1999 sur les chiens dits "dangereux"
May 13, 2013

Canicross ... et si on s'y mettait ? 

Vous êtes en bonne santé et votre chien aussi, vous aimez les sports de nature, l’endurance, les sensations fortes, le défilement, les paysages et parcours variés ? Vous souhaitez renforcer votre complicité avec votre chien ? Vous souhaitez accéder à un sport canin peu coûteux ?

Apr 6, 2013

L'Univers de Lucie Toche, photographe autodidacte 

 

Le déroulement d’une consultation

Une consultation dure en moyenne 1 heure. La séance se déroule avec le propriétaire de l’animal et dans un cadre calme.

C’est par le mouvement que l’être vivant se caractérise. C’est le mouvement et sa qualité qui renseignera l'ostéopathe sur l’état de l’animal. Tout état de tension ou de restriction de mobilité des structures sera déterminé par la palpation et les testings.

Lors de la consultation, l'ostéopathe procède :

  • à un recueil exhaustif d’informations sur l’animal (âge, sexe, alimentation, mode de vie, suivi vétérinaire, historique, chutes, accidents, traitements en cours éventuels, diagnostic et CR du vétérinaire, etc.). 
  • à une observation visuelle globale de l’animal afin de détecter des signes visibles de dysfonction. Par exemple : un mauvais alignement vertébral, un bassin basculé, une posture de douleur adaptative, une attitude comportementale, une dissymétrie musculaire … tous ces éléments pourront théoriquement aider l'ostéopathe à rechercher la dysfonction. L'examen se poursuit par un test dynamique de l’animal en déplacement (pas, trot, en cercle éventuellement). La démarche de l’animal peut effectivement être différente en fonction du problème.
  • à un test palpatoire globale afin de déceler des zones de chaleur, des tensions, une modification de textures, une asymétrie entre les structures vertébrales, etc.)

A ce stade, tout phénomène inflammatoire aigu détecté et/ou toute pathologie relevant exclusivement du vétérinaire constitue un motif d’arrêt de la séance. L’ostéopathe n’est pas habilité à poser de diagnostic. L'ostéopathe vous demandera ainsi de reprendre contact avec le vétérinaire traitant.

  • aux tests de mobilité qui vont permettent de vérifier la qualité de mobilité de chaque articulation. Les tests s’appliquent aux différents segments du rachis, des membres et du thorax. Ces tests permettront de mettre en évidence les segments ou organes en dysfonction en localisant précisément les zones de restrictions de mobilité.
  • à la normalisation : une fois définies spatialement de manière précise et analysées, les  dysfonctions primaires et leurs chaînes de compensation pourront être levées.
  • un échange de conseils avec le propriétaire termine la séance (exemples : mise en place d'un programme de physiothérapie chez un vétérinaire, adapter l’environnement du chien, complémentation, etc.)

En fonction des besoins, de l’âge, de l’état de l’animal, une séance peut être complétée ou remplacée par des techniques de massages décontracturants.

Une fiche d’évaluation est complétée au cours de chaque séance. Elle permet de réaliser un suivi précis de l'animal dans le temps.

Après une séance, un temps de repos strict du chien sera demandé, l’exercice « contrôlé » (pas d’entraînement, marche en laisse, …) peut être recommandé au propriétaire pour une durée d’une à deux semaines. Ne soyez pas étonnés.

Votre animal peut nécessiter deux à trois séances d’ostéopathie selon le problème qu'il rencontre. Ces séances seront espacées de deux à trois semaines selon le cas.